Imprimer cette page

Natura 2000 : Vienne Nature s'implique

logo natura 2000Natura 2000 est un réseau européen de sites naturels ou semi-naturels ayant une grande valeur patrimoniale, par la faune et la flore exceptionnelles qu'ils contiennent.
La constitution du réseau Natura 2000 a pour objectif de maintenir la diversité biologique des milieux, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales dans une logique de développement durable.
La volonté de mettre en place un réseau européen de sites naturels correspond à un constat : la conservation de la biodiversité ne peut être efficace que si elle prend en compte les besoins des populations animales et végétales, qui ne connaissent pas les frontières administratives entre États.

Notre association est membre de l’ensemble des comités de pilotage des site Natura 2000 de la Directive Habitat du département de la Vienne qui comprend 12 sites.

Vous trouverez plus d'informations sur les sites Natura 2000, sur le site internet de la DREAL

Vous y trouverez une présentation plus complète sur la localisation des sites ainsi que la liste détaillée des espèces et des habitats ayant justifié la désignation des sites.

Notre rôle : animation, inventaires et suivi

Suite à nos candidatures (marché public), notre association a été choisie par les services de l’État comme opérateur local sur 3  des sites du département : les carrières des Pieds Grimaud, Basse vallée de la Gartempe, Vallée de l'Anglin.

Nous intervenons par ailleurs sur 6 autres sites en phase de diagnostic ou d'inventaire.

En plus de notre présence au sein de tous les comités de pilotage, nous intervenons donc plus ou moins directement sur 9 des 12 sites Natura 2000 du département de la Vienne.

Le role de l'opérateur

Désigné par les services de l'État (DIREN) ou le cas échéant par le gestionaire du site, l'opérateur est chargé de la rédaction Docob.

La première étape est de réaliser un diagnostic environnemental et socio-économique pour établir l'état initial afin d'aboutir dans un second temps, et en concertation avec les acteurs socio-économiques consernés, à une liste d'actions à mettre en oeuvre pour assurer les conditions favorables au maintient du patrimoine naturel : ce qui abouti à la rédaction du Document d'objectifs.

Une fois de Docob formalisé, l'opérateur devient l'animateur chargé de la mise en oeuvre des actions décrites dans le Docob .


Pour plus de détails sur les sites sur lesquels nous intervenons

en temps qu'opérateur

 

Les outils institutionnels

Le réseau Natura 2000

Le réseau Natura 2000 constitué de Zones Spéciales de Conservation issues de la Directive « Habitat-Faune-Flore » et de Zones de Protections Spéciales issues de la Directive «Oiseaux » (79/409/CEE) en reprend le principe général qui est de favoriser le maintien de la biodiversité tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales. Ce réseau doit assurer « le maintien ou le rétablissement dans un état de conservation favorable des habitats naturels et des habitats d’espèces d’intérêt communautaire ».

La directive Habitat

La directive européenne « Habitat-Faune-Flore » 92/43/CEE, dite directive «Habitats», adoptée le 21 mai 1992, concerne «la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore. Elle a pour objectif d'assurer la préservation de la diversité biologique européenne, tout en tenant compte des exigences économiques, sociales, culturelles et régionales (article 2). Cette recherche de conciliation entre la conservation des espèces et des habitats de la directive et les impératifs économiques, sociaux et culturels des Etats membres, constitue une des originalités de cette directive. Ainsi, celle-ci ne vise pas à créer des sanctuaires de nature, où toute activité humaine serait proscrite. Cette directive prévoit la mise en place d'un réseau écologique cohérent d'espaces naturels, représentatifs de la biodiversité européenne, dénommé Natura 2000 (article 3).»

La directive « Habitats » comporte 6 annexes dont les deux premières sont essentielles pour la constitution du réseau Natura 2000 :

  • L'annexe I liste les « types d'habitats naturels d'intérêt communautaire dont la conservation nécessite la désignation de Zones Spéciales de Conservation » (nom des futurs sites Natura 2000). Ces habitats sont donc à préserver en tant que tels. Certains habitats de l'annexe I sont désignés comme prioritaires par la directive « Habitats ». Les habitats prioritaires sont des types d'habitats naturels en danger de disparition, présents sur le territoire de la Communauté européenne et pour la conservation desquels la Communauté porte une responsabilité particulière.
  • L'annexe II liste « les espèces animales et végétales d'intérêt communautaire dont la conservation nécessite la désignation de Zones Spéciales de Conservation ». Elle vise à préserver les habitats naturels indispensables à la survie des espèces qu'elle désigne.

Dans le département de la Vienne, 12 sites intégrant la Directive Habitat ont été désignés par les service de l’Etat.

Le Docob : le document d'objectifs

Pour mettre en place cette gestion durable de la biodiversité sur les sites du réseau Natura 2000, la France s’est dotée d’un outil : le Document d’objectifs. Ce document est un plan de gestion concerté, réalisé en associant les acteurs socio-économiques (habitants, élus, représentants socioprofessionnels, etc.) concernés par chacun des sites.

Il présente :

  • L’état de conservation des habitats et des habitats d’espèces.
  • Les activités économiques et sociales du site.
  • Les enjeux biologiques, les enjeux socio-économiques et culturels.
  • Les objectifs et les mesures de gestion durable envisageables.
  • L’évaluation du coût de ces actions.
  • L’instauration d’un système de suivi de l’état de conservation des habitats du site.

Les services de l’état (Préfecture, DIREN et DDAF) désignent un opérateur local, qui est responsable de l’élaboration du document d’objectifs. L’opérateur est en charge de tous les aspects financiers, administratifs, techniques et de communication autour du projet.

Un Comité de pilotage, regroupant les partenaires concernés par la gestion du site, a pour rôle sous la responsabilité de l’Etat de valider les différentes étapes de la concertation et à terme le document d’objectifs.

Une fois validé par le Comité de pilotage et approuvé par le Préfet, le document d’objectifs est mis en œuvre et se traduit par des mesures contractuelles ou volontaires avec les partenaires locaux.


Mise à jour de la page : 12/2013