Imprimer cette page

Connaître pour protéger

En ce début de 21e siècle, la préoccupation majeure des naturalistes réside dans la préservation des habitats et des espèces, en appui sur la législation européenne et tout particulièrement en référence aux annexes de la directive «Habitats, Faune, Flore».
De fait, les éléments faunistiques et floristiques considérés comme patrimoniaux sont d'autant mieux connus et étudiés que leur présence sert de fondation à la mise en place des outils de protection du patrimoine naturel.

Les outils de protection du patrimoine naturel dans la Vienne

  • 14 Arrêtés Préfectoraux de Biotope

    Ces arrêtés sont toujours basés sur les inventaires scientifiques réalisés par la DIREN, ou les associations. La commission départementale de la nature (CoDENA), dans laquelle Vienne Nature est représentée; la chambre d'agriculture ou l'ONF(si la zone dépend du régime forestier) sont également consultés.
    Si le projet est validé, un arrêté préfectoral est émis.


  • 12 Sites d'Intérêt Communautaire (Natura 2000 - directive Habitats )

  • 5 Zones de Protection Spéciale (Natura 2000- directive Oiseaux)

    Pour les approches ornithologiques, vous trouverez des informations sur le site de la LPO Vienne.


  • Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique et Floristique (ZNIEFF)

    - 162 type 1 : espaces homogènes d’un point de vue écologique, de superficie réduite, et qui abritent au moins une espèce et/ou un habitat rares ou menacés, d’intérêt aussi bien local que régional, national ou communautaire.
    - 15 type 2 : grands ensembles naturels riches, ou peu modifiés, qui offrent des potentialités biologiques importantes. Elles peuvent inclure des zones de type 1 et possèdent un rôle fonctionnel ainsi qu’une cohérence écologique et paysagère.

  • Réserve Naturelle Nationale : une, le Pinail

Les protections liées au paysage ou à l'urbanisme

Inspirée par la prise de conscience, au sein du milieu associatif et parmi les artistes et les gens de lettres, de la valeur patrimoniale des paysages exceptionnels, la protection des sites et monuments naturels a été instituée par la loi du 21 avril 1906. Mais elle est plus connue sous l’appellation Loi du 2 mai 1930 qui lui a donné sa forme définitive. Cette loi est désormais codifiée aux articles L. 341-1 à 22 du code de l’environnement. Ses décrets d’application y sont codifiées aux articles R. 341-1 à 31.

 

Cette législation s’intéresse aux monuments naturels et aux sites dont la conservation ou la préservation présente, au point de vue artistique, historique, scientifique, légendaire ou pittoresque, un intérêt général ». L’objectif est de conserver les caractéristiques du site, l’esprit des lieux , et de les préserver de toutes atteintes graves.

  • 22 Sites classés
  • 46 Sites inscrits

Vous trouverez de plus amples informations sur le site du ministère de l'écologie et du développement durable.


Mise à jour de la page : 02/2015