Imprimer cette page

Chauves-souris anthropophiles

La région Poitou-Charentes regroupe 26 espèces de chauves-souris. Ces mammifères volants constituent un maillon indispensable du réseau trophique car ils régulent naturellement les populations d’insectes dont certains ravageurs des forêts.

Toutes ces espèces sont protégées en France. Pourtant cette réglementation ne suffit pas à enrayer le déclin généralisé des populations de chauves-souris, dont les principales causes sont la perte de leurs gites et l’altération ou la dégradation de leurs territoires de chasse.

Plus de la moitié de ces espèces sont dites anthropophiles : elles trouvent refuge, pour tout ou partie de leur cycle biologique, dans les bâtiments publics ou privés (greniers, granges, combles d'églises...) et dans les ouvrages d’art (ponts, moulins...).

Grange à Ceaux-en-Couhé (86) © Nicolas Tranchant Pont en pierres de la Vienne © Nicolas Tranchant

Pourquoi un programme sur les chauves-souris anthropophiles en Poitou-Charentes ?


Manque de connaissance

Les connaissances quant à la répartition des chauves-souris anthropophiles restent hétérogènes et très incomplètes dans la région, particulièrement en ce qui concerne les colonies de mises-bas. Ces lacunes sont principalement dues aux difficultés de prospection du patrimoine bâti (autorisation, accès privatif…), du temps nécessaire pour de telles prospections et du faible retour d’information (manque de sensibilisation, de communication…).

Nouvelles menaces

Leur présence, et par extension leur préservation, sont aujourd’hui étroitement déterminées par les actions de l’homme à leur encontre. Les nouvelles techniques de restauration du bâti et des ouvrages d’art, les produits de traitement des charpentes, l’accueil et la mise en valeur des bâtiments publics, sont autant de menaces qui pèsent aujourd’hui sur ces espèces dans notre région.

Petit Rhinolophe @ Nicolas Tranchant Murin de Daubenton à Lésigny © Nicolas Tranchant

Ce projet débuté en 2013 (et qui s’achèvera en 2015) a pour objectifs prioritaires la recherche de nouvelles colonies de mises-bas et la mise en œuvre d’actions de protection dans les bâtiments publics et les ouvrages d’art. Au total dans la région, durant les 3 années du projet, un minimum de 600 bâtiments publics et de 1200 ponts seront inspectés. Sont également prévues 24 conférences et sorties découvertes ainsi que 4 opérations de radio-pistage réparties sur les 4 départements que compte la région Poitou-Charentes.

SOS Chauves-souris

Vienne Nature vient en aide aux particuliers et aux collectivités qui souhaiteraient obtenir des informations ou qui abritent une colonie de chauves-souris. Ces personnes sont invitées à contacter Vienne Nature au 05 49 88 99 04 ou par mail auprès de Alice Cheron alice.cheron@vienne-nature.fr

 

Avec la participation financière de :

Fonds européen Fonds européens FEADER DREAL Poitou-Charentes
Région Poitou-Charentes Fondation LISEA


Mise à jour de la page : 02/2017