Imprimer cette page

Fabrication de fusain

Pour cette séance, nous avions envie de créer notre propre outil de dessin…. LE FUSAIN !!
Alors, pour obtenir du fusain, il faut tout d’abord prélever quelques branches de 6-7 mm de diamètre, fraîches et droites de préférence.

prélèvement de branches
Dur, dur la découpe des branches ©Morgane Thery


Une fois nos échantillons récoltés, nous sommes retournés en salle afin de poursuivre l’activité. Initialement, le fusain est fabriqué à partir des branches de l’arbuste portant le même nom, mais ce n’est pas une obligation, cela fonctionne avec n’importe quelle essence. C’est pourquoi nous avons pris du noisetier, du châtaignier et du chêne. Aussi, nous avons tenu à savoir si toutes les essences allaient donner le même résultat ou non.
La deuxième étape est l’écorçage : il faut ôter l’écorce des bouts de bois avant de les faire carboniser.

écorçage
De vrais commis nos lutins, maintenant l'utilisation de l'économe n'aura plu de secret pour eux ! ©Morgane Thery


Maintenant, opération carbonisation ! Disposer les morceaux de bois tendres dans une boite de conserve que l’on recouvre de papier aluminium. Percer un trou au centre de la feuille d’aluminium, puis mettre le tout au-dessus du feu.
Au départ, une fumée blanche (les vapeurs d’eau) s’échappe par le trou, au bout  de 10-15’, une fumée plus épaisse apparaît. L’eau présente dans le bois s’est entièrement évaporée ; ce sont les gaz qui s’échappent désormais, nos bois sont bientôt prêts. Il suffit alors de passer la flamme d’un briquet à l'entrée du trou : si rien ne se passe, il faut laisser sur le feu, si la fumée s’enflamme on va pouvoir retirer du feu.

Et maintenant, place aux dessins ! Après l’effort, le réconfort

dessin1dessin2
dessin3
Ce sont de véritables artistes ! ©Morgane Thery

Après avoir essayé les différents fusains, nous avons constaté que le châtaignier est moins efficace que les autres essences pour le fusain.
L’idéal aussi lorsque vous remplissez les boîtes de conserves de bois, est qu’il faut disposer les branches à la verticale, de taille identique et ne pas en mettre de trop à la fois ; la carbonisation est mal répartie.
N’hésitez plu et lancez-vous à l’aventure vous aussi !


IMPORTANT il faut absolument être accompagné d’un adulte pour réaliser cette expérience, l’étape de la carbonisation peut être dangereuse !

Si vous souhaitez le faire à nouveau :

Pour partager un moment sympathique avec les enfants de votre entourage cliquez ici


Mise à jour de la page : 12/2016