Imprimer cette page

Construisons une cabane !

Nous nous sommes retrouvés pour le troisième club nature de l’année en ce mercredi pluvieux du 18 novembre pour construire ensemble une cabane dans les bois !

Les 6 enfants présents ont eu beaucoup d’idées en ce début de séance pour cette thématique. Après avoir arrêté ensemble une forme de cabane à réaliser nous avons listé et rassemblé le matériel nécessaire à cette construction.

Munis de de nos gants, pioche, scies et sécateurs, nous avons pris le chemin en direction du bois des Feuillants afin de choisir le futur emplacement de notre cabane. Nous avons choisi celui-ci proche de l’entrée du bois afin de pouvoir régulièrement, lors des prochains clubs nature, nous retrouver dans cette espace pour échanger un goûter, quelques mots…

Une fois l’emplacement de notre cabane déterminé nous avons rassemblé le matériel nécessaire à sa construction : branches, feuilles… Pendant ce temps, certains enfants ont commencé à creuser le contour de la cabane afin de mieux fixer les branchages apportés.

Nous avons tous d’abord fixé la structure de notre cabane qui a quelques peu évolué par rapport à nos idées de départ. Puis, nous avons construit le toit de notre cabane à l’aide de branches et feuillages divers. Une fois bien à l’abri sous notre cabane certains ont commencé à construire les « murs » à l’aide des nombreuses branches rassemblées, pendant que d’autre ont commencé à créer quelques aménagements à l’intérieure : banc, couverture du sol…

Enfin, afin d’avertir les usagers extérieurs de notre projet nous avons réalisé des panneaux d’informations que nous avons fixés à l’entrée de notre cabane.

Avant de retourner dans les locaux de Vienne Nature nous avons profité quelques instants de notre cabane, à l’abri de la pluie pour échanger quelques mots.

Nous avons finis cette séance au chaud dans les locaux de Vienne Nature en prenant un goûter tout en échangeant sur les prochains aménagements à réaliser dans notre cabane lors de prochains clubs nature.


Mise à jour de la page : 11/2015